BÉNIN/COVID-19 : le gouvernement s’oppose à la fermeture momentanée des écoles catholiques

Dans un courrier adressé au Directeur national de l’enseignement catholique en date du 20 mars 2020,les ministres des trois ordres de l’éducation refusent de donner leur avis favorable à la fermeture momentanée des écoles,collèges, lycées et universités catholiques au Bénin.

Le courrier du gouvernement fait suite à une sollicitation du directeur national de l’enseignement catholique pour la fermeture momentanée des écoles, lycées et universités catholiques sur la période du lundi 23 Mars au lundi 20 Avril 2020 en vue de répondre aux doléances des parents d’élèves et des enseignants depuis que le premier cas de malade de coronavirus a été détecté au Bénin.

Dans leur courrier en date de ce 20 Mars et en réponse à la requête de l’enseignement catholique, les membres du gouvernement ont d’abord rappelé les onzes mesures d’urgences prises par le conseil des ministres extraordinaire du 17 Mars 2020 pour empêcher la propagation du virus. Ils soulignent également que ,pour l’heure ,l’urgence n’est pas au confinement et à la mise en quarantaine de la population, d’un groupe cible ou d’une communauté. « Il est donc évident que la prise d’une telle décision d’arrêt des cours au profit d’un groupe donné ,ou d’une communauté se traduirait comme une décision sélective et contraire aux principes qui fondent la constitution béninoise «  ont-ils rappelé.

Les membres du gouvernement ont toutefois rassuré le Directeur National de l’enseignement catholique de leur appui technique pour lutter efficacement contre la propagation du coronavirus.

DONALD AHOSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici