Bénin/Covid-19 : l’Ordre National des Médecins réagit et interpelle le gouvernement .

0
313

Le Conseil National de l’Ordre National des Médecins du Bénin ( CNONMB) a tenu le 24 mars 2020, un conseil extraordinaire entrant dans le cadre de lutte contre le virus Corona. il a pour but de proposer au gouvernement, des mesures adéquates pouvant permettre d’éviter la propagation du virus.

Le Bénin passe désormais d’un cas de contamination du coronavirus à cinq cas dans le même mois où le premier cas a été confirmé, le 16 mars 2020. Malgré cette augmentation des cas, le gouvernement peine à prendre des mesures radicales pour éviter la propagation de ce virus qui ravage tout sur son chemin. A voir l’ampleur du virus dans le monde entier et l’impuissance des grands États à éviter la propagation dans leur propre pays, le CNONMB a décidé de donner quelques pistes de solutions au ministère de la santé pour l’éradication du virus.

Deux propositions intéressantes du CNONMB

Pour éviter la propagation du virus, le CNONMB propose au ministère de la santé : l’organisation des formations sur la définition des cas, la prise en charge des malades, les mesures de sécurité à l’endroit du personnel de la santé privé comme public et l’intégration de l’ordre des médecins à la cellule de crise sise au ministère de la santé afin que ce dernier apporte sa contribution à l’élaboration des stratégies efficaces de prévention et de lutte contre contre le virus.

L’appel du CNONMB à l’endroit des médecins

Pour soigner un patient, il faut être soi-même en bonne santé. Pour ce fait, le CNONMB appelle les médecins et les professionnels de la santé à faire preuve de responsabilité individuelle et collective dans la gestion de cette crise sanitaire mondiale en se protégeant et en adoptant les systématiquement mesures de prévention. Il s’agit entre autres, le port de masques et de gants sur le lieu de travail ; lavage régulier des mains à l’eau propre et savon; évitement des poignées de mains et la réorganisation interne des salles d’attente et lieu de consultation pour ne citer que ceux-là.

Depuis la confirmation du premier cas sur le sol béninois, le gouvernement multiple ses efforts pour éviter la propagation mais d’aucun estime que le gouvernement sous-estime la gravité de ce virus et ne prend pas encore les mesures adéquates.

Théonas S. MAHUNON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici