Communale 2020 : Expédit OLOGOU parle de désintérêt et déception au niveau de la population

<< … Il y a du désintérêt , la déception, pour certains l’envie de ne pas cautionner des élections qui favorisent les prochaines élections présidentielles >>

Dans une intervention téléphonique sur RFI , Expédit OLOGOU , politologue et Journaliste béninois estime que la plupart des béninois particulièrement ceux qui vivent dans les zones urbaines ne sont pas sortir massivement pour accomplir leurs devoirs civiques en raison de la crise de COVID-19 et d’autre part en raison peut-être du désintérêt qui aurait pu naître au lendemain des élections législatives de 2019

Le taux de participation des béninois au scrutin est de 49,19% .Selon le politologue , C’est un taux de participation relativement satisfaisant en raison de la crise de COVID-19 et en raison de la crise électorale de 2019

Également plusieurs autres raisons sous tendent la non participation des béninois vivants dans les zones urbaines explique t-il .

Il y a du désintérêt , la déception pour certains , l’envie de ne pas cautionner les élections qui vont favorisé les élections présidentielles ,

<< Les disparités s’observent selon qu’on est en ville ou en campagne. Dans les zones urbaines, comme dans la capitale économique Cotonou, la participation est relativement faible. La plateforme électorale parle de 20 à 22 % alors que même dans les zones rurales elle est vraiment plus importante parfois les 60 voire les 65 %. C’est la preuve que dans les zones rurales les populations souhaitent être un peu plus proche de leurs élus au niveau local alors que dans la ville les citoyens ont préféré rester à la maison…>> ajoute t-il .

À quoi doit s’attendre déjà les partis d’opposition en 2021 ?

Expédit OLOGOU , répond à cette question en fulminant que le code électoral prévoit que pour avoir un candidat à la présidentielle, il faut 16 parrainages venant de députés et ou de maires , or l’opposition est absente à l’Assemblée nationale. Le seul parti de l’opposition considéré comme tel qui se trouve aux communales n’a pas en tout cas au regard des résultats 16 mairies à sa disposition. Donc théoriquement il est difficile pour les partis d’opposition de présenter un candidat à la présidentielle de 2021 sauf après mobilisation ou transaction politique

À la question de savoir si le parti FCBE est encore considéré comme un parti de l’opposition, le politologue béninois répond ceci :

<< c’est un grand débat, le président d’honneur des Forces Cauris pour un Bénin Émergent a fait une sortie expliquant que le parti serait guidé par le régime en place et il y a eu une série de démission d’un certain nombre d’acteurs importants du parti de telle sorte que pour beaucoup d’observateurs aujourd’hui les FCBE constituent un parti chauve-souris, ni opposition ni majorité…>>

ulrich zinsou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici