COVID-19 : Le gouvernement camerounais refuse les dons d’un opposant

Le gouvernement camerounais refuse d’accepter le don de matériel fait par l’opposant Maurice Kamto dans le cadre de la riposte contre le COVID-19 .

Ce comportement du gouvernement a fait réagir les populations camerounaises particulièrement les professionnels de santé qui se plaignaient justement de manquer de matériel de travail pour se protéger et traiter les personnes touchées par le COVID-19.

Dans le but de participer à la lutte contre la pandémie dans son pays , l’opposant camerounais Maurice Kamto avait souhaité faire un don de 10.000 masques barrières , 6.800 masques chirurgicaux et 950 tests de dépistage du COVID-19 par le biais de son association.

Mais les autorités camerounaises expliquent que ce refus de recevoir les dons de Maurice Kamto est lié à la non homologation de sa structure dénommée Suivie Cameroun. De même , les comptes ouverts par l’homme pour une collecte de fonds avaient été bloqués à la demande du gouvernement.

Doit-on mélanger cette pandémie avec la politique ?

Pour Sylvain Nga Onana, président du Syndicat national des personnes des établissements et entreprises du secteur de la santé du cameroun( cap-santé) , ce refus est contraire au bon sens , il fulmine aussi que “vraiment c’est c’est regrettable. Nous avons encore besoin aujourd’hui de masques, de gants, de solutions hydroalcooliques, de bottes, pour non seulement nous protéger, mais aussi mieux prendre en charge les malades atteints du COVID-19

Dans son intervention sur la question, Sylvain Nga Onana, précise également que qu’il travaille dans un hôpital où on ne donne encore aujourd’hui qu’un seul masque par jour alors qu’il en faut trois.

Pour lui , cette pandémie ne doit avoir une couleur politique et qu’il faudra recevoir tous dons quelque soit sa provenance.

Ulrich Zinsou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici