Covid-19: Le virus affecte différemment les hommes et les femmes

0
91

La pandémie du coronavirus touche toutes les catégories de personne quelque soit leurs niveaux de vie et leurs continents. Cela permet de dire que le COVID-19 n’est pas virus discriminatoire.

Alors que cette pandémie n’est pas discriminatoire , il est constaté quand même qu’elle affecte différemment les hommes et les femmes. Cette différence est également valable pour ses conséquences économiques et sanitaires.

Nous observons que les taux de mortalité des hommes et des femmes sont aussi différents.

À titre d’exemple , aux USA , deux fois plus d’hommes que les femmes meurent du coronavirus. De même , 6,9% personnes décédées du COVID-19 en Europe occidentale ont été enregistrés au niveau de la gent masculine

Selon Philip Goulder , Professeur d’immunologie , à l’université d’Oxfort , la réponse immunitaire des femmes au COVID-19 serait plus forte. Cette réponse immunitaire est généralement plus agressive chez les femmes que chez les hommes ajoute t-il .

Dans ce contexte du coronavirus, le fait que les femmes possèdent deux chromosomes “X” et les hommes un est un avantage pour eux dans la réponse immunitaire.

M. Goulder analyse ce phénomène en précisant qu’en particulier la protéine par laquelle les virus tels que le coronavirus sont détectés , est codée sur le chromosome “X”

Ladite protéine a une dose deux fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes et la réponse immunitaire au coronavirus est donc amplifiée chez les femmes a mentionné l’immunologue.

Toujours pour M. Goulder , les différences de comportement entre les sexes , par exemple en ce qui concerne le tabagisme, […] les maladies cardiaques , les maladies pulmonaires chroniques et le cancer ont aussi un impact énorme sur les infections comme le coronavirus

Il faut quand même précisé qu’avec l’évolution actuelle de la pandémie , il n’y a pas trop de preuves pour dire que le nombre de décès chez les hommes que chez les femmes sont liés aux différences comportementales et biologiques .

Nous savons que le sexe , la race, la religion et le handicap se recoupent dans d’autres domaines de la santé affirme Clare Wenham. Il n’y a aucune raison de penser que ce ne sera pas le cas ici ajoute t- elle.

Même si le virus ne fait pas de discrimination , cela ne veut pas dire que toutes les composantes de la société sont en danger.

Ulrich Zinsou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici