COVID-19 : L’ibuprofène,enfin le remède sauveur ?

L’ibuprofène est en essai clinique pour le traitement contre le coronavirus.

Dans le but de trouver un remède durable pour lutter contre la propagation du coronavirus, un essai clinique se mène déjà sur l’ibuprofène pour aider les malades qui sont testés positifs .

L’équipe de médecin de l’hôpital Guy et St Thomas de Londres et du King’s collège estime que l’ibuprofène qui également est un anti-inflammatoire et un analgésique pourrait pallier aux soucis de respiration des personnes atteintes par la pandémie.

En effet, cet essai appelé Liberate sera administré aux patients en plus des soins qu’ils ont l’habitude de prendre quotidiennement.

Dans ce même cadre , le professeur Mitul Mehta , membre de l’équipe du king’s college de Londres, a affirmé que nous devons faire un essai pour montrer que les preuves correspondent réellement à ce que nous attendons

Il faut noter qu’au début de cette pandémie tous doutaient de l’efficacité de l’ibuprofène car il pourrait être dangereux pour la santé des patients.

Mais subitement ces doutes ont été renforcés par l’intervention du ministre français de la santé Oliver Veran.
Ce dernier a affirmé que la prise d’anti- inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibruprofène pouvait aggraver l’infection et a conseillé aux patients de prendre du paracétamol à la place

Après cette étude profonde, il ressort que tout comme le paracétamol il était sans danger pour les symptômes de la covid-19.

Le NHS recommande alors qu’on essaie en premier lieu le paracétamol car il a moins d’effets secondaires que l’ibuprofène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici