Gabon/Covid-19 : les religieux très furieux contre une décision du gouvernement.

0
28

Après quatre mois de confinement, les gabonais ont leur premier week-end en mode déconfinement partiel. Les bars et les restaurants sont désormais ouverts contrairement aux lieux de culte qui sont toujours interdits d’ouverture.

Les gabonais ont repris le chemin de la liberté de sortir en famille ou en groupe d’amis ce weekend du samedi 04 au dimanche 05 juillet. Une joie qui anime le peuple Gabonais mais pas les religieux. Et pour cause, les lieux de culte resteront fermés. Les chrétiens ne peuvent donc pas aller célébrer leur messe comme avant malgré ce déconfinement partiel car le gouvernement gabonais maintien les lieux de culte dans le confinement total. Une décision que les chrétiens évangéliques qualifient de discrimination. Pour ces derniers, le gouvernement doit lever cette de confinement des lieux de culte et exiger le respect des mesures préventives contre la propagation du virus. Quant à la communauté musulmane, elle soutient l’initiative du ministre de l’Intérieur. Le vendredi 03 juillet passé, le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il recevra dans les prochains jours les responsables des cultes pour élaborer ensemble un cahier des charges avant une possible ouverture des églises et mosquées. Pour l’heure, la télévision nationale Gabonaise a offert des plages horaires pour des cultes en direct mais beaucoup de pasteurs font leurs prêches via les réseaux sociaux.

Le Gabon a enregistré à la date de ce dimanche 05 juillet 2020, un total de 5 620 cas confirmés de la Covid-19 avec 44 décès.

T.S.M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici