JIF : Les femmes dans l’administration, Célestine Adjadohoun décide de changer la donne à OUIDAH.

0
67

Les différentes administrations du Bénin depuis le 08 Mars 2020, organisent des festivités entrant dans le cadre de la journée internationale de la femme, pour célébrer la bravoure de la femme béninoise. Il n’en serait pas bienséant que la Mairie de Ouidah qui est une administration décentralisée dans le département de l’Atlantique, n’en fasse pas de même. Et madame le Maire de Ouidah Célestine Adjadohoun n’entend pas de cette oreille. C’est ainsi que la première autorité de la ville de Ouidah a mis son dispositif en branle pour permettre aux femmes travailleuses dans son administration de se réecréer ce Vendredi 13 Mars 2020.

Conduite de main de maître par Isabelle Essou, ladite fête a pu se tenir sans anicroche. Suivant à la lettre, l’Attachée des services administratifs de la Mairie de Ouidah a mis en œuvre les conseils de Madame le Maire pour réussir le pari. Démarrée par l’allocution de la représentante du Collectif des Femmes de la Mairie de Ouidah, la cheffe division Archive Ariette Minhinto, elle a permis de lever le coin de voile sur les femmes de la mairie de Ouidah. Pour elle, cette fête est organisée pour mettre en lumière la femme qui travaille dans l’administration communale de Ouidah et de les amener à plus développer un leadership responsable. Et c’est justement autour du Thême: Le leadership féminin dans l’administration communale au Bénin : cas de la mairie de Ouidah qu’une causerie débat a été menée. Animée par l’Attachée des services administratifs de la Mairie de Ouidah, Isabelle Essou, cette communication a permis à l’assistance de toucher du doigt les bons comportements à adopter par les femmes pour impacter positivement leur administration et parvenir à des postes de responsabilité élevée comme madame le Maire Célestine Adjadohoun. Elle a fait également le point exact de la place de la femme dans l’administration de Ouidah. Parmi, les 19 conseillers que comptent la mairie seulement 2 sont des femmes et puis sur 24 femmes qui travaillent dans l’administration 2 seulement sont de la catégorie A. Pour régler ce déficit, madame Isabelle Essou pense qu’il faut que les femmes se forment davantage pour se mettre au pas pour titiller les hommes au poste élevé de responsabilité. Occasion choisi par Madame le Maire de venir retracer à l’assistance sa vie de femme au foyer et dans l’administration depuis la fin de son cursus scolaire jusqu’a aujourd’hui. Très attentif, le personnel féminin et masculin venus assister à la manifestation ont écouté Madame Célestine Adjadohoun dans son exposé plein de conseils et d’astuces pour bien gérer son foyer et la vie conjugale. Elle ne s’est pas arrêté, Célestine Adjadohoun a conseillé l’éfficacité les femmes de son administration sur le travail à faire pour changer la donne. Elle estime que sur les femmes peuvent faire tous les métiers que font les hommes. Il suffit de vouloir. Car vouloir c’est pourvoir. A la fin de son exposition si enrichissante, beaucoup de questions ont été posées à la communicatrice en levé de rideau de la causerie débat. Une causerie qui a permis à l’assistance d’être mieux outillé sur le leadership à développer pour garder son foyer calme, sans tension. Toutefois DJEC Le petit frère de Jésus de son vrai nom Djomatin Jean-Eudes Coffi, slameur et Sewhi Pablo, artiste chanteur en langue nationale fon ont égayé l’assistance qui s’est réjouie autour des mets dégustatifs pour sceller les liens de fraternité entre femmes et hommes au sein de l’administration communale de Ouidah.

Méphis Kiti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici