Le prix du riz pourrait connaitre une flambée les semaines prochaines

Le prix du riz peut connaitre une hausse sur le marché mondial dans les prochaines semaines. Le Vietnam suspend ses exportations de riz pour garantir la sécurité alimentaire a cause du Covid-19.


Le Vietnam troisième plus grand exportateur mondial de riz a suspendu ses exportations. Cette décision est intervenue après que le directeur adjoint des douanes Mai Thanh a signé un document urgent pour interdire à partir du 24 mars 2020 à 00 heure toutes formalités douanières relatives a l’exportation du riz.

Cette décision vise à garantir la sécurité alimentaire dans le pays dans le contexte de la pandémie du Covid-19 selon les autorités.

Moins de riz au Vietnam et en Thaïlande

En effet la production rizicole du Vietnam est déficitaire par rapport à l’année dernière du fait de la sécheresse.
Une sécheresse qui devrait aussi provoquer moins de récolte secondaire en Thaïlande, le deuxième exportateur mondial de riz.

Ces mauvaises nouvelles ont déjà fait grimper le prix du riz en provenance de ses pays de 10% en un mois.

De plus à cause du coronavirus les commerçants vietnamiens ont commencer par stocker le riz.

L’Inde désorganisé

Si le Vietnam ,3e exportateur mondial de riz décide d’un embargo, se serait le déclic qui pourrait amener à une flambée des prix mondiaux du riz.

Car actuellement ,l’Inde premier exportateur de riz au monde à des difficultés pour acheminer ses marchandises vers les ports. Le premier exportateur de riz au monde est désorganisé par la pandémie du coronavirus.

Le grand coup serait donc que l’Inde et la Thaïlande, 1e et 2e exportateurs de riz au monde décident de stopper leurs exportations

Donald AHOSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici