Patrice Hounsou-Guèdè:« le Chef de l’Etat n’a pas de chouchou préféré. Il reste impartial »

Il est plus que vrai aujourd’hui que parmi les mairies à grand enjeu pour ces communales, figure en loge principale celle d’Abomey-Calavi. Elle l’a presque toujours été et l’est encore plus cette fois-ci. L’on s’en rend aisément avec les positionnements tactiques opérés par les partis politiques en lice, surtout les deux plus grands blocs, le Bloc Républicain et l’Union Progressiste.

Tous les coups sont permis et toutes les formes de communication trouvent leur place dans la course. Et en matière de communication celle adoptée par beaucoup d’adeptes parti du baobab vert est celle de répandre la rumeur selon laquelle ‘’les jeux sont faits par le Chef de l’Etat en faveur de l’Union Progressiste à Abomey-Calavi et tout le monde a intérêt à s’y ruer’’.

Un mensonge pur dira simplement l’ancien Maire Patrice HOUNSOU-GUEDÈ en se plaçant comme l’alternance crédible de la terre de Fofo Djaka. Pour l’homme dont le retour à la tête de la deuxième plus grande commune du Bénin est ardemment souhaité par beaucoup de citoyens , il s’agit d’une ruse de perdant et et jure qu’aucun « jeu n’est plié à Abomey-Calavi. »

Le colonel a fait savoir que le Chef de l’Etat, dont l’impartialité et l’esprit de compétition n’est plus à prouver, ne saurait désigner d’avance et à la place des populations les personnes sensées être élues à la tête des structures décentralisées « Le Chef de l’Etat accorde les mêmes chances à tout le monde. Le travail se fait sur le terrain et pourra départager l’Union Progressiste et le Bloc Républicain mais nous travaillons sans bruit. Que chacun fasse son travail et arrête l’infox même si c’est de bonnes guerres », a laissé entendre le Maire HOUNSOU-GUEDÈ.

La tête de liste BR de l’arrondissement d’Abomey-Calavi dissipe les doutes et assure que le jeu est ouvert pour les communales prochaines à Abomey-Calavi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici