Bénin/Crise sanitaire : le gouvernement apporte du souffle aux citoyens affectés.

2
155

Le gouvernement béninois a débloqué une somme de 74,12 milliards de francs CFA pour venir en aide aux personnes touchées par la crise sanitaire du Covid-19. C’est l’une des grandes décisions du Conseil des Ministres de ce mercredi 10 Juin 2020.

Cette mesure sociale concerne les entreprises formelles, les artisans et aussi les métiers de l’informel. Pour le secteur de l’informel, 55 mille personnes sont concernées. IL s’agit des artisans qui se sont faits enregistrer sur la plateforme du gouvernement lancée pour cette mesure sociale. Sont également concernées, les personnes les plus vulnérables qui vivent dans des conditions critiques. Selon Alain OROUNLA, ministre de la communication, porte parole du gouvernement, les 74,12 milliards de francs CFA débloqués seront dispersés en trois grands points. Ils se présentent comme suit :

  • un soutien d’un montant de 63,38 milliards de FCEA au profit des entreprises. Cette dotation est destinée à la prise en charge, selon le cas, de 70% du salaire brut des employés déclarés sur une période de trois mois, au remboursement des crédits de TVA, à l’exonération du paiement de la taxe sur véhicule à moteur pour ceux qui ne l’ont pas encore payée au titre de l’année 2020 ou à sa conversion en crédit d’impôt au titre de l’année 2021 pour ceux qui l’ont déjà payée, à la prise en charge des loyers commerciaux sur trois mois au profit des agences de voyage déclarées. Elle est également destinée à la prise en charge intégrale des factures d’électricité pendant 3 mois pour les hôtels et les agences de voyage à hauteur de 4,1 milliards de FCFA. Ce point intègre aussi un fonds de bonification de 30 milliards de FCFA par lequel l’Etat garantit une ligne de crédit de 100 milliards de FCFA à taux zéro pendant un an pour les prêts au profit des clients des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) et pendant 3 ans pour les prêts bancaires. Les frais d’étude des dossiers des demandeurs de ces crédits sont également supportés par l’Etat.
  • un appui de 4,98 milliards FCFA destinés aux artisans et acteurs de petits métiers affectés par la pandémie. Il prend en compte 55.000 personnes de ces catégories (professionnels de la coiffure, de la couture, de la soudure, de la menuiserie, petites vendeuses, etc.) qui se sont inscrites sur la plateforme digitale ouverte à cet effet, ainsi que dans les mairies et centres de promotion sociale.
  • une subvention de portée générale, qui s’applique à tous les citoyens, sur les tarifs de l’électricité et d’eau pour un montant de 5,76 milliards de FCFA.

En plus ses trois points, une subvention particulière sera ajouté au profit des pauvres et extrêmes pauvres dès la fin de l’opération de l’identification qui est en cours, a fait savoir Alain OROUNLA. Ainsi, le gouvernement béninois apporte un peu de souffle aux activités économiques que la pandémie de coronavirus a fait chambouler depuis plusieurs mois.

Théonas S. MAHUNON

2 Commentaires

  1. Quand est il de nous qui sommes des entrepreneurs promoteur de Petite entreprise. Comme moi par exemple je suis promotrice d’une entreprise de fabrication des produits agroalimentaires. A cause de cette crise de covid 19 mes ventes ont chuté les matières premières ont augmenté de prix ce qui fait aujourd’hui difficilement j’arrive à procuré un repas pas jour pour moi mes enfants et mon mari qui est diplômé sans emploi

  2. Quand est il de nous les diplômés sans emploi il n’y a aucune mesure pour nous et les programmes du gouvernement ne tiennent pas compte de nous nous avons souffert pour avoir le diplôme et nous continuons de souffrir personnes ne nous a recensé alors que difficilement nous arrivons a nous procurer un repas par jour . Nous sommes humilié dans les maisons par les propriétaires qui ne veulent pas si on est sans emploi ou pas. Monsieur le Président pensez à nous qui sommes il sommes des diplômés sans emploi recensez nous réunissez nous vous ce que nous pouvons faire pour le développement de notre pays nous sommes intelligent nous avons beaucoup de projets nous ne demandons pas forcément à travailler dans l’administration mais avons besoin de votre soutien. Monsieur le Président pensez aux diplômés sans emploi de votre pays nous souffrons trop j’ai dis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici